Cyclone Gamède

Publié le par alexandrine





Le cyclone tropical Gamède, qui s'éloigne lentement de La Réunion, n'a pas fait de victime - Une femme de 44 ans a été retrouvée mercredi matin tuée par la crues d'une rivière et une autre est toujours portée disparue -, mais de très gros dégâts matériels. La levée de l'alerte rouge, aujourd'hui, autorise désormais les réunionais à circuler mais la préfecture a conseillé de ne se déplacer qu'en cas de nécessité, la circulation demeurant dangereuse sur les routes. Les communes de Cilaos et de Salazie, situées sur les hauteurs de l'est et du sud, sont coupées du reste de l'île en raison d'éboulis sur les voies d'accès. 100.000 abonnés EDF sont toujours privés d'électricité, 100.000 abonnés privés d'eau et 40.000 de téléphone.
A Saint-Louis, le pont de la rivière Saint-Etienne, d'une longueur de 520 m, n'est plus qu'un amas de ferrailles et de béton gisant dans le lit de la rivière.
Autre sujet d'inquiétude, les dégâts aux cultures sont "considérables". La cane, les cultures maraîchères et fruitières, principalement les bananeraies, ont le plus souffert du cyclone.

Publié dans Economie

Commenter cet article