Trois Antilllais à Tokyo

Publié le par alexandrine

Antillais au pays du Soleil-LevantSuite à ma conversation avec Laurence,  je me suis aperçu que je n'étais pas le seul à raté le récent documentaire réalisé par Eric Lemasson sur F5.
Eric Lemasson s'est envolé pour Tokyo afin de filmer trois Antillais qui ont choisi de s'y installer. Harry, Henri et Ketty racontaient leur quotidien et livraient leur vision d'une société très différente de la leur.

"N'y a-t-il personne qui sache parler français ici ?" s'insurge Mme Tavernier. Venue rendre visite à son fils à Tokyo, cette femme au caractère bien trempé a toutes les peines du monde à s'orienter dans le métro.

Originaire de la Martinique, elle évolue dans un univers qui lui est totalement étranger : elle en ignore tous les codes. Elle n'apprécie apparemment qu'avec modération les charmes de cette grande ville du bout du monde et de ses couloirs souterrains.

A la différence de sa mère, Harry a rapidement été séduit par le Japon quand il y est arrivé. Dix ans après, il aime encore et toujours se laisser surprendre par ses habitants et leurs coutumes. Informaticien dans une grande entreprise, il a aujourd'hui une meilleure situation que s'il s'était installé à Paris.

Le réalisateur avait choisi de suivre le jeune homme dans son quotidien au pays du Soleil-Levant et de l'interroger sur la vie qu'il y mène sur place. Il filme également deux autres Antillais : Ketty, animatrice à la télévision, et Henri, professeur à l'université.
A l'occasion d'un trajet en métro, d'un cours à la faculté ou d'une soirée entre amis, il donne à ses trois personnages l'occasion de raconter leurs découvertes, leurs étonnements et leurs agacements.
Loin de la Martinique ou de la Guadeloupe dont on loue souvent la douceur de vivre, ils apprennent à décrypter les codes d'une société hyperactive et exigeante.

Même s'ils seront toujours des étrangers au pays du Soleil-Levant, ils en acceptent les spécificités et les difficultés. Parce que, comme l'explique Harry, il faut "expérimenter l'extérieur" et "partir pour s'enrichir".
Vous avez vu ce documentaire, n'hésitez pas à réagir. A très vite!

Tokyo compte 30 millions d'habitants, 270 000 étrangers, dont 6 000 Français. Parmi ces derniers, seule une petite dizaine d'Antillais a choisi de s'installer dans la capitale japonaise.
Sources Isabelle Ducrocq.

Publié dans Economie

Commenter cet article