Un mois après le cyclone Dean

Publié le par alexandrine

martinique-copie-1.jpg












Des vents jusqu’à 200 km/h, le cyclone Dean est l’un des plus violents qui ait touché les Antilles françaises en 20 ans. Un mois après son passage, le ministère de l’Agriculture vient de débloquer une nouvelle enveloppe de 4,5 millions mais les dégâts sont estimés à 500 millions d’euros.
Comme souvent après ce genre de catastrophe, le gouvernement et les professionnels du tourisme ont annoncé le lancement à l’automne d’une campagne de promotion pour les Antilles, afin de prévenir une éventuelle baisse de la fréquentation touristique pendant la haute saison. Il s’agira essentiel de spots publicitaires et d’offres promotionnelles comme un aller-retour à 300 euros. Pour la Martinique, le tourisme est essentiel puisqu’il concerne un emploi sur quatre dans les Antilles.
Photo : Claude Morneau 

Publié dans Economie

Commenter cet article